Le Ministère de l'Environnement, qui abrite en son sein une coordination dédiée aux modes actifs, risque de ne plus subventionner les associations d’usagers (FUB, AF3V - véloroutes et voies vertes, L'Heureux Cyclage), de collectivités (Départements & Régions Cyclables) et de professionnels (France Vélo Tourisme).

Au regard de cette situation préoccupante, ces 5 associations ont adressé une lettre ouverte à la Ministre de l'Environnement, de l’Energie et de la Mer et à la Coordinatrice Interministérielle pour le développement de la marche et de l'usage du vélo pour résoudre cet imbroglio avant la fin de l’année 2016 et pour éviter un coup fatal à la mise en œuvre d'une véritable politique vélo en France !

LettreOuverteSubventionPoilitiqueVeloDec2016.png